Réuni en conseil national le 1er décembre, le SMPS a validé la création d’une cellule d’écoute spécifique en cas de difficultés professionnelles dédiée aux cadres et directeurs hospitaliers. Objectif principal rappelé par communiqué : permettre à un adhérent, quel que soit son corps d’origine, de se confier sans jugement local ni parti pris, d’analyser avec un professionnel la nature de la difficulté rencontrée et les recours possibles, voire d’effectuer “une guidance” vers un interlocuteur plus pointu et adapté. En somme, “il s’agit de pouvoir se livrer pour commencer à se délivrer en s’appuyant sur l’entraide professionnelle”, glisse le syndicat. Sachant que le SMPS entend inscrire cette cellule dans “un réseau de prévention des risques psychosociaux”. Et qu’à terme, des comités de retours d’expériences ou des ateliers d’évaluation des pratiques sont envisagés “avec les volontaires sortis de leurs difficultés”.

Publié le 04/12/15 – HOSPIMEDIA