Cette méthode d’intelligence collective, créée par Adrien Payette et inspirée de l’« action-learning », s’appuie sur la pratique professionnelle et mise sur les apports d’un collectif de pairs. Les membres du groupe, à travers leurs différentes interactions et par la diversité de leurs regards, participent à la réflexion et la prise de recul d’un de leurs pairs sur sa pratique et en tirent tous un bénéfice pour leur propre pratique.

Créer du lien entre managers de différents sites, faire évoluer ou homogénéiser les pratiques managériales, accompagner le changement, installer les acquis d’une formation sur la durée…, nombreux sont les objectifs pouvant être poursuivis à travers ces groupes de pairs, manager ou non !

Comment fonctionne le Codev ?

Un groupe se compose en moyenne de 6 à 8 personnes (pairs sans lien hiérarchique) et se rencontre 6 à 8 fois dans l’année pour permettre à chacun des membres du groupe d’avoir une séance qui lui est dédiée s’il le souhaite. Pour le bon fonctionnement du groupe, l’animateur de la séance (le facilitateur) sera garant de la méthode et du respect des trois règles fondamentales (confidentialité, bienveillance et parler vrai) et validera l’engagement des participants.

L’un des membres du groupe (le client) apportera au groupe une situation réelle, qu’il vit actuellement, qui pourra être un projet, une préoccupation ou un problème. Les autres participants tiendront pour cette séance le rôle de consultants et contribueront, dans le cadre défini par les étapes fixées, à aider le client à avancer dans sa réflexion.

La séance suivra ensuite un déroulement en 7 étapes : partage des situations et choix d’une situation, exposé de la situation par le client, questions de clarification, demande et contrat, consultation, synthèse et plan d’action, régulation/évaluation/apprentissages.

Au fil des séances, les situations évoquées amènent chacun à grandir et faire évoluer sa pratique, qu’il soit bénéficiaire direct ou indirect de la séance, notamment grâce à l’étape finale qui amène une prise de recul essentielle permettant de consolider les apports de la séance et de les intégrer dans sa pratique au quotidien.

Vous êtes intéressé par cette méthode et aimeriez en échanger avec un consultant d’Epistème ? Contactez Valentine WINDAL (valentine.windal@episteme.fr)

Source d’inspiration pour cet article : formation dispensée par le CECODEV à Paris.