Depuis quelques semaines, nous entendons un vécu assez partagé dans les organisations dans lesquelles nous intervenons : le sentiment que ce deuxième confinement serait plus difficile que le premier. Comment accompagner et apporter un soutien social et psychologique dans ce contexte “qui dure” ?

A titre d’illustration, quelques verbatims de managers entendus ces derniers jours :

Pour le premier confinement, bien que ce n’était pas facile, il y avait un certain engouement face à cette situation qui était inédite. Le premier confinement avait généré une forte mobilisation dans l’organisation, des élans de solidarité  aussi dans la population générale et des espoirs de changements positifs au niveau sociétal; cet enthousiasme  de la première phase parait bien loin aujourd’hui!“;

“Après un sprint, motivé par l’espoir d’un avenir très proche plus favorable, on a pris conscience aujourd’hui qu’il va falloir tenir un marathon, dont personne ne peut dire aujourd’hui quand est-ce qu’on en verra le bout !”

Si certaines organisations et certains salariés ont pu tirer des bénéfices du contexte pour se réorganiser, innover et se développer, pour d’autres et notamment les plus vulnérables, la crise a très vite révélé voire exacerbé des difficultés et fragilités.

Cette situation de crise qui dure augmente le risque de stress chronique et d’usure, tant sur le plan professionnel que personnel, alors que les ressources psychiques s’amenuisent. Cela rend la (re)mobilisation dans de nombreuses organisations compliquée. Les Managers eux-mêmes, potentiellement  déstabilisés et fatigués par ce contexte, peuvent se sentir impuissants dans le soutien de leurs collaborateurs.

Dans ce contexte en tension, les directions, les acteurs des ressources humaines, les managers et les salariés, s’interrogent sur comment chacun peut agir concrètement à son niveau, pour faire face.

A notre sens, cela demande la combinaison de mise en œuvre  de stratégies à la fois collectives et individuelles  : évaluer les facteurs de risque dans ce contexte inédit pour agir sur l’organisation du travail , sur les collectifs de travail et les individus.

Affaires photo créé par 8photo – fr.freepik.com

Côté Epistème, nous accompagnons nos clients dans la mise en place de mesures renforcées de soutien social et psychologique pour accompagner les salariés :

  • Le Service d’Appui Aux Managers pour  appuyer les RH et managers à évaluer les situations sensibles et critiques afin de définir les mesures adaptées pour accompagner les individus et équipes,
  • Des lignes d’écoute collaborateurs avec un reporting régulier sur le nombre et la nature des appels reçus
  • Des ateliers distanciels  à destination des managers et collaborateurs qui visent à créer des espaces de parole pour prendre du recul et échanger sur les difficultés, pour identifier et partager les bonnes pratiques pour faire face,  d’identifier ce qui relève ou non de leur contrôle afin d’utiliser leur énergie de la manière la plus constructive possible et plus globalement pour obtenir des clés de compréhension et d’actions concrètes et pour renforcer le sentiment “de pouvoir et savoir agir” concrètement.