L’une des conséquences visibles des RPS est l’arrêt de travail.

Le nombre de jours moyen d’absence des salariés français est de 18,6 jours en 2018 et le taux d’absentéisme a atteint 5,10 %*. Il est le plus élevé dans les secteurs de la santé et des services notamment en raison des contraintes organisationnelles, physiques ou psychiques qui pèsent dans ces secteurs d’activité. Les troubles psychologiques représentent la deuxième cause d’absentéisme soit 25% des arrêts*. Bien souvent l’absentéisme est une solution échappatoire pour mettre un terme à la contrainte psychologique vécue au travail.

Mettre en place un dispositif d’entretien de retour d’arrêt de travail permet notamment d’échanger avec les salariés et d’identifier leurs contraintes au plus proche de la réalité du terrain en analysant les causes profondes sous-jacentes aux arrêts de travail.

Epistème vous accompagne dans la mise en place de ce dispositif.

*Sources Baromètre Ayming